Camille Souquère

Camille Souquère

Camille, la plus belle des jonquilles
Porte un parfum de vanille
Qui nous enivre et fait que notre âme vacille.

A la cour de récré elle est bonne et gentille fille
Sur qui, les yeux pétillent
Pour mieux regarder le monde qui, autour d’elle, brille.

Au fil du temps, les années folles croustillent
Et Camille se tourne vers les jeunes drilles *
Qui l’émoustillent
Et la passionnent bien plus que les broutilles.

Sa vie suivant les sons légers de sa voix de soprane !



Choriste soprane, Le Chœur Voyageur