Notre répertoire éclectique

À l’heure actuelle, les musiciens et choristes du Chœur Voyageur ont interprété près de 206 pièces vocales de toutes époques (renaissance à contemporaine), tous pays (d’Europe, d’Amérique, d’Afrique), tous styles (religieux, profane, humoristique) et instrumentales de tous types (du duo au quintette, arrangements, compositions des étudiants…).

Leur répertoire propose un subtil équilibre entre les pièces issues de musique dite « savante » et une mise en scène divertissante sur d’autres morceaux revisités avec humour tels que « La pêche aux moules », « Name that Tune » (Graystone Ives) : pot-pourri des plus grands airs de la musique classique, ou encore des pièces tirées des films de Walt Disney (Aladdin, Le Roi Lion).

Les choix musicaux du directeur artistique respectent toujours trois principes :
éclectisme – la musique doit être accessible à tous, des amateurs néophytes aux plus fins connaisseurs,
divertissement et dynamisme – le répertoire et la mise en scène humoristique proposée sont plébiscités par les spectateurs du Chœur,
musicalité – la qualité artistique (récompensée par Florilège Vocal de Tours en 2009) est sans cesse recherchée pour offrir des concerts de haut niveau.

    A Clare Benediction ()
    À la pêche aux moules (, )

    Version arrangée en fugue à 4 voix mixtes par Alexis Duffaure.

    Abendlied ()

    (1839-1901)

    Très beau motet à 6 voix sur un verset de l’Évangile de St Luc : « Reste avec nous car le soir tombe »

    Déjà à l’âge de 7 ans, il tenait l’orgue dans sa ville natale, et à 12 ans il entrait au conservatoire de Munich. À 19 ans on lui confia un poste d’enseignement du piano, et plus tard de l’orgue et de la composition. Depuis 1877 maître de chapelle de la cour du roi de Bavière, Louis II, il joua un rôle principal dans la musique d’église catholique en Allemagne. Il reçut de nombreuses distinctions : la croix de chevalier de l’ordre de St Grégoire, la croix de commandeur de l’ordre de la couronne de Bavière, et le titre de docteur honoris causa de l’université de Munich.

    Adon Olam אֲדוֹן עוֹלָם אֲשֶׁר מָלַךְ ()

    L’Adon ‘Olam est l’un des hymnes les plus familiers dans l’éventail de la liturgie juive, employé dans les divers rituels partout dans le monde.

     

    « Seigneur du monde, Qui régna,
    avant que toute création ne soit créée

    Dès l’instant où tout fut fait selon Sa volonté,
    alors Roi fut Son
    Nom proclamé

    et après la fin de tout,
    Lui seul régnera, redoutable
    Et Il fut, et Il est,
    et Il sera dans la gloire »

    Adoramus te. ()

    Pièce sacrée à 4 voix de Giuseppe Corsi, maître de la chapelle de Rome au XVIIIème siècle

    Ahuna ()

    Chant traditionnel d’Afrique du Sud.

    Il n’y a personne comme Jésus
    Il n’y a personne comme lui
    J’ai regardé à l’entour, partout, partout,
    J’ai tourné à l’entour, partout, partout.
    Je pensais éventuellement trouver Jésus.
    Il n’y a personne comme lui.

    Air de la Comtesse ()

    Extrait des Noces de Figaro, opéra comique écrit à Vienne en 1786 sur un livret de Beaumarchais.

    Air de la Griserie ()

    Extrait de l’opérette « La Périchole ».

    Air des bijoux ()

    Célèbre air de Marguerite extrait de l’opéra Faust de Charles Gounod (1818-1893), créé en 1859.

    Alleluia ()

    (1951)

    Amor de mi alma ()

    Le compositeur contemporain américain Z. Randall Stroope a mis en musique l’un des plus beaux poème d’amour de la Renaissance Espagnole, de l’auteur Garcilaso de la Vega (1503-1536)

    Yo no nací sino para quereros;
    Mi alma os ha cortado a su medida;
    Por hábito del alma misma os quero.

    Escrito esté en mi alma vuestro gesto;
    Yo lo leo tan solo que aun de vos
    Me guardo en esto.

    Quanto tengo confiesso yo deveros;
    Por vos nací, por vos tengo la vida,
    Y por vos e de morir y por vos
    Muero.

    An Irish Blessing ()

    Chant traditionnel Irlandais.

    And What Is It We Shall Hope For ()

    Motet contemporain à  8 voix de Robert Cundick.

    Anoj pusėj Dunojėlio ()

    Pièce contemporaine écrite à partir d’un chant traditionnel lituanien.

    Aragon et Castille ()

    Arrangement pour 3 voix et instruments de la célèbre chanson.

    Arba’ah Achim ()

    Air humoristique hébraïque qui nous vient d’Israël

    Armstrong ()

    Arrangement pour 5 voix.

    As torrents in summer ()

    Chant anglais d’Edward Elgar (1857-1934) tiré de la cantate King Olaf.

    Auld Lang Zyne ()

    Ave Maria ()
    Ave Maris Stella ()

    Motet A Cappella pour 8 voix d’Edvar Hagerup Grieg (1843-1907), compositeur et pianiste norvégien.

    Ave Regina Coelorum ()

    Antienne composée par Zelenka (1679-1745), compositeur tchèque. Traduction du latin: Je vous salue, Reine des Cieux; je vous salue, Souveraine des anges. Salut à toi, tige (de Jessé), salut à toi, porte par où la lumière s’est levée sur le monde. Réjouis toi, Vierge glorieuse, belle entre toutes. Sois heureuse, ô, toi si gracieuse. Et pour nous, intercède auprès du Christ.

    Ave Verum ()
    Baba Yetu ()

    Notre Père en Swahili.
    Ce morceaux est tiré du jeu vidéo Sid’s Meiers Civilization IV.

    Balulalow ()

    Extrait de Ceremony of carols pour voix égales de Benjamin Britten (1913-1976).

    Beati quorum via ()

    Extrait du psaume 119 mis en musique pour 5 voix par le compositeur irlandais du XIXème siècle Charles Villiers Stanford.

    « Heureux ceux dont la conduite est intègre, ceux qui marchent suivant la loi de l’Eternel! »

    Berceuse ()

    Ecrite en 1879, pour violon et piano, Fauré l’a aussitôt orchestrée.

    Bruremarsj Fra Valsøyfjord – Aure (, )

    Marche nuptiale traditionnelle de Valsøyfjord (Norvège)

    Cantate Domino ()

    Musique sacrée du XVIIe siècle

    Cantique de Jean Racine, opus 11 ()

    Pièce vocale écrite par Gabriel Fauré (1845-1924) à l’age de 18 ans. Le texte est une des hymnes traduites en vers par Racine, à partir du bréviaire romain.

    Carmen ()

    Arrangement pour flûtes du célèbre air extrait de l’opéra composé en 1874 par Georges Bizet (1838-1875).

    Carnaval des animaux Les fossiles ()

    Camille Saint-Saëns (1835-1921), organiste français, compose le Carnaval des animaux en 1886, pour le concert annuel du mardi gras. Après avoir permis pendant quelques années l’audition de cette œuvre, l’auteur l’avait par la suite défendue. Une disposition spéciale de son testament a levé l’interdit et permis l’édition de cette charmante fantaisie où la musique se mèle à la plaisanterie de bon aloi.

    Carnavalito quebradeño ()

    Pièce rythmée qui nous vient d’Amérique du sud.

    Carol of the bells ()

    Noël anglais

    Casse noisette ()

    Extraits (La danse de la fée dragée et La danse des chalumeaux ) du ballet composé en 1892 par Piotr Illitch Tchaïkovski (1840-1893), compositeur russe, arrangé pour 4 flûtes.

    Ceremony of carols ()

    Extraits (Balulalow et The little Babe) de l’ensemble de pièces pour voix égales de Benjamin Britten (1913-1976). The little babe est caractérisé par un canon rapproché, qui donne un effet d’écho artificiel à la pièce.

    Champs Élysées ()

    Extrait de l‘Orphée, c’est l’un des premiers airs les plus expressifs de l’époque classique pour la flûte

    Chants Hébraïques ()

    Pot-pourri de mélodies Hébraïques pour violon et piano.

    Ching a ring chaw ()

    Chant extrait des old american songs.

    Chœur des chasseurs ()

    Extrait de l’opéra romantique en 3 actes Le Freischütz composé par Carl Maria vonWeber (1786-1826) en 1821.

    Chœur des pélerins ()

    Extrait de l’opéra en 3 actes Tannhaüser composé par Richard Wagner en 1845 .

    Christus Factus Est ()

    Très belle œuvre chorale d’Anton Bruckner.

    Cinquième danse grivoise ()

    Adaptation de la 5ème danse hongroise de Yohannes Brahms.

    Comptine ()

    Ballade pour flûte et piano.

    Courante ()

    Extrait de la suite pour violoncelle seul interprété à la guitare basse.

    Crucifixus ()

    Arrangement de l’air des basses, extrait de la Missa di Gloria de Puccini (1758-1824).

    Crucifixus à 8 voix ()

    Antonio Lotti (1667-1740)

    Czardas ()

    Arrangement de Pierre Manchot pour violon, flute, piano 4 mains et trombone.

    De Circuitu Aeterno ()

    Petr Ebn est un compositeur Tchèque né en 1929. Le texte de cette pièce, en latin, est extrait d’un livre écclésiastique, chapitre 1 verset 4-9 : « rien de nouveau sous le soleil ».

    Deck the Hall ()

    Chant de Noël Anglais traditionnel.

    Démêlé matinal ()

    Composition pathétique pour flûte et piano.

    Denn Er hat seinen Engeln befohlen ()

    Double chœur des anges (sur le texte du psaume 91), extrait de l’oratorio Elias.

    Diffusa est gratia ()

    Pièce sacrée à 4 voix datant de la fin de la Renaissance.

    Dostoino iest ()

    Traduction du russe: En vérité, il est digne de te vénérer, toujours bienheureuse et sans tache, toi la mère de notre Dieu, plus pure que les chérubins et sans comparaison plus glorieuse que les séraphins, toi qui as mis au monde le vrai Dieu, nous t’exaltons tous ainsi que ce qui nous entoure.

    Double Double toil and trouble ()

    Mise en musique de l’extrait de Macbeth de Shakespeare dans lequel, les sorcières font bouillir leur
    chaudron magique en y rajoutant quelques ingrédients peu ragoutants.

    Drömmarna ()

    "Les Rêves", écrit par Sibélius, compositeur Finlandais.

    Duel scie musicale-violon ()

    Duo de la chartreuse verte ()

    Duo de Sirocco et de Ouf, extrait de l’opérette l’Etoile.

    Duo des Chats ()

    Duo vocal humoristique.

    Duo Papageno-Papagena ()

    Extrait du final du deuxième acte de «Die Zauberflöte» de MOZART.

    Einkehr ()

    Extrait des 7 geistliche lieder de Hugo Wolf, compositeur allemand de la fin du XIXe siècle.

    El Nacimiento ()

    Chant de noël espagnol à 5 voix.

    Esti dal ()

    Chanson du soir du compositeur Hongrois Kodàly (1882-1967).
    « La nuit est tombée alors que je me trouvais au bord d’une forêt.
    J’ai mis mon manteau de fourrure sous ma tête et j’ai joint mes
    mains en demandant à mon dieu: « Mon Dieu, donne moi un
    abri, je suis las de vagabonder, de me cacher, de marcher sur une
    terre toujours étrangère. Que Dieu fasse une bonne nuit, et qu’il
    m’envoie son ange saint pour qu’il encourage les rêves de notre
    cœur. Que Dieu me donne une bonne nuit ».

    Fatiše Kolo ()

    Air populaire serbe, sur un rythme de danse. Traduction du serbe: Les jeunes filles de Vranje se lancèrent dans la ronde autour de la fontaine du village. A la tête de la ronde se trouve Tasca, la fille de Zivko, notre beauté, notre fierté.

    Funiculì Funiculà ()

    Chanson composée par Luigi Denza en 1880  pour commémorer l’inauguration du premier funiculaire sur le Vésuve un an plus tôt.

    Gaudete ()

    Chant de Noël

    Gay Bergères ()

    Guillaume Costeley (1531-1606) est l’auteur de cette chanson parisienne qui annonce le style galant du siècle suivant.

    Gjendines badnlat ()

    Une petite berceuse traditionnelle norvégienne.

    Gloria ()

    Extrait de la Missa Octani de Hans Hassler (1564-1612). C’est à Venise qu’il apprend l’écriture polychorale dont fait usage cette messe.

    Glory, Glory ()

    God be in my head ()

    Chant spirituel méditatif contemporain.

    Great God of Love ()

    Madrigal à 8 voix du 19ème siècle du compositeur britannique Robert Lucas de Pearsall.

    Gropen ()

    Un autre chant traditionnel norvégien.

    Hail Holy Queen ()

    Extrait du film Sister Act 1.

    Hamba lulu ()

    Chant traditionnel de mariage zoulou

    Herr Christ, der ein’ge Gottes-Sohn (, )

    Arrangement jazzy d’Alexis Duffaure de ce choral de Bach (n°126 BWV 96)

    Herr, nun lässest du deinen Diener in Frieden fahren ()

    Felix Mendelsonnh Bartholdy (1809-1847)

    Hlonolofatsa ()

    Gospel venant  Soweto.

    Honor Him/Now We Are Free ()

    Arrangement vocal des thèmes principaux du Film de Ridley Scott Gladiator avec une musique de Hans Zimmer, arrangé par Bradley Tumbull

    Hush ()

    Cette chanson  datant de la fin du 20ème siècle, raconte comment les irlandais réalisèrent leur ruée vers l’or en Australie au 19ème siècle, au détriment des populations autochtones.

    Hvalite Imia Gospodnie ()

    Choeur orthodoxe bulgare pour Choeur à quatre voix d’homme du compositeur bulgare Histov, ayant étudié au conservatoire de Prague sous la direction de Dvorak.

    « Louez le nom du Seigneur. Bénis soit le Dieu de Sion vivant à Jérusalem. Confiez-vous au Seigneur comme à une bénédiction pour l’éternité, à la bonté infini. Alléluia ! »

    Hymne à la nuit ()

    Extrait de l’opéra Hyppolite et Aricie. Jean Philippe Rameau (1683-1764) présente Hyppolite et Aricie à l’Académie royale en 1733. Cette œuvre fit scandale par sa trop grande richesse musicale et la remise en cause de l’orthodoxie lulliste.

    I cieli immensi narrano ()

    Premier chœur du psaume 18. Traduction de l’italien : Les cieux immenses content la gloire de Dieu, et le firmament étincelant révèle à l’univers combien sont admirables ses œuvres.

    I got rhythm ()
    Inuit Song ()

    Voici l’une des compositions de l’un de nos anciens choristes, Pierre Manchot.

    Izintakana ()

    Voici l’arrangement par Mike Brewer d’un chant zulu imitant celui des oiseaux.

    Jede jede ()

    Chant traditionnel tchèque.

    Joshua fought the battle of Jericho ()

    Jour de colère ()

    Arrangement à partir du thème grégorien du Dies irae.

    Jubilate Deo ()

    Compositeur japonais, Matsushita est aussi chef de chœur de renommée mondiale. Il connait donc bien le domaine de la voix et du chœur, comme nous le prouve sa composition du Psaume 100, allant de 8 et 16 voix.

    Juramento ()

    (1894-1971)

    « Si l’amour apporte la peine
    Et nous condamne à vivre dans la misère
    Pour ton amour, je voudrais te donner, ma chérie,
    Même le sang qui coule dans mes veines. »

    Kaddisch ()

    Cette mélodie hébraïque est composée pour piano et chant en 1914 par Maurice Ravel (1875-1937)

    Katy ()

    Quatuor vocal américain du début du siècle dans le style Barber Shop.

    Kera Mine Mor ()

    Chant traditionnel Finlandais.

    Komm süßer Tod (, )

    Nystedt repense ce choral de Bach et propose à chaque voix d’adopter un tempo différent, créant ainsi un écho artificiel.

    Kyrie ()

    Extrait de la messe brève en la m pour 3 voix d’homme.

    L’histoire de la vie / Circle of life (, )

    Extrait de la bande original du film “Le Roi Lion” de Walt Disney

    L’orage et l’éclaircie ()

    Pièce écrite par l’un de nos choristes pour chœur et piano, sur un texte de Jacques Prévert.

    La Battaglia ()

    Fresque vocale pour deux chœurs retraçant une bataille.

    La chèvre de Monsieur Julien ()

    Air broutonnant de Bretagne composé par l’un de nos choristes.

    La cigale et la fourmi ()

    Adaptation de la célèbre fable de La Fontaine sur un canon de Mozart.

    La dame de pique ()

    Air de Pauline, extrait de l’opéra La dame de Pique, en 3 actes créé en 1890 sur un livret de son frère Modest, d’après une nouvelle de Pouchkine.

    La liste de Schindler ()

    Extrait de la musique du film pour violon et piano.

    La Moldau ()

    Quatuor de flutes, extrait du poeme symphonique Ma Patrie écrit par le comppositeur tchèque Bedrich Smatana (1824-1884), comme affirmation de son patriotisme.

    La muerte del angel ()

    (1921- 1992)

    La Nuit de Noël ()

    Chant traditionnel Français du XVIIIème siècle.

    La pince à linge ()

    Arrangement humoristique pour 4 voix de la 5ème symphonie de Beethoven, relatant l’invention de la pince à linge par Jeremy-Victor Obdebeck.

    La prise de Calais ()

    Fresque vocale en 4 parties relatant la reconquête de Calais en 1558 par François Ier de Lorraine, 2e duc de Guise. Malgré la signature du traité de Picquigny (1475), marquant la fin de la Guerre de Cent Ans, la ville était en effet restée sous domination anglaise jusqu’à cette date.

    Larghetto ()

    Larghetto de la sonate n°4 en ré Majeur pour violon et basse continue de Haendel.

    Laudate Dominum ()

    Lay a Garland ()

    Robert L. Pearsall (1795-1856)
    Dépose une couronne
    Sur son cercueil d’if sombre, dépose une couronne.
    De jeunes vierges portent des branches de saule,
    Disant qu’elle est morte fidèle,
    Son amour était faux, mais elle resta intègre.
    Sur sa dépouille, soit légère,
    Toi douce, douce terre.

    Le Cygne ()

    Pièce tirée du carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns pour violoncelle et piano.

    Le dormeur du val ()

    Composition d’un de nos choristes sur le poème homonyme de Rimbaud.

    Le jour m’étonne et la nuit me fait peur ()

    Extrait de Figure humaine, cantate pour double chœur sur des poèmes d’Éluard.

    Le petit renne au nez rouge ()

    Chanson de Noël relatant l’histoire de Rodolphe, le premier renne du Père Noël, arrangée pour quatuor vocal.

    Les chemins de l’amour ()
    Les Djinns ()

    Gabriel Fauré (1845-1924) compose cette œuvre sur le poème homonyme de forme losangique écrit par Victor Hugo.

    Les rêves secrets d’un prince et d’une princesse ()

    Extrait du film « Peau d’âne » de Jacques Demy.

    Letztes Glück ()

    Chant à 6 voix composé par Johannes Brahms sur un poème de Max Kalbeck.

    Lurraren pian (, )

    « Désespoir d’amour ». Chanson traditionnelle basque, harmonisée pour 4 voix mixtes par Ermend-Bonnal.

    Lux aurumque ()

    (1970)

    Whitacre est un chef et compositeur américain contemporain qui a mis en musique ce poème de  Edward Esch :

    « Lumière, 
chaude et lourde comme de l’or pur, 
et les anges chantent doucement
au bébé nouveau-né. »

    Méditation de Thais ()

    Extrait de l’opéra de Thaïs composé par Jules Massenet (1842-1912) arrangé pour piano et violon par Marsick.

    Mélancoline ()

    Composition mélancolique pour sept instruments mélancoliques.

    Ménage de printemps ()

    Composition du présentateur pour violon, flûte et guitare.

    Menuet ()

    Cette pièce écrite par Debussy (1862-1918) et extraite de la Petite Suite, est en fait très éloignée de la conception ancienne du menuet. On remarquera cependant les premiers temps appuyés de la pièce, qui invitent à la danse.

    Mission (, )

    Arrangement d’Alexis Duffaure pour flûte et orgue d’un extrait de la bande originale du film Mission.

    Mo Theaghlach ()

    Cet air irlandais pour harpe et chanteuse exprime la joie de retrouver sa chaumière après une dure journée de labeur.

    Mort de Didon ()

    Extrait de l’opéra Didon et Énée de Henry Purcell (1659-1695), écrit en 1689. L’auteur utilise dans cette lamentation plusieurs effets musicaux (figuralisme) pour exprimer la douleur : descente lente et cyclique de la basse, et dissonances expressives.

    Music for a while ()

    Purcell, par cette mélodie, issue d’une ode à Sainte Cécile, vante les bienfaits de la musique.

    Name that Tune ()

    Pot-pourri des airs les plus connus de la musique classique (Carmen de Bizet, La 5ème symphonie de Beethoven, la Marche funèbre de Chopin…).

    Nappes ()

    Dissonances en mouvement pour chœur et piano.

    Nesta rua ()

    Berceuse populaire portugaise recueillie par Villa-Lobos.

    Nine sili nebesniye ()
    No one stands alone ()

    Hymne écrit en 1958 en musique country.

    « J’ai peur, prends ma main, redresse moi et ne me laisse pas être seul car il n’y a rien de pire dans ce monde que d’être seul… »

    Nocturne ()

    Arrangement pour violon et piano du nocturne en do dièse mineur opus posthume.

    Noel en Sol Majeur sur les grands jeux ()

    Thème et variations sur un Noel populaire de Claude Daquin (1694-1772). Organiste à Notre Dame de Paris, sa renommée d’improvisateur est telle que, chaque fois qu’il joue durant un office, un service spécial est mis en place pour contenir et diriger la foule.

    Nolad’ti l’Shalom ()

    Chant traditionnel hébraïque.

    Now is the month of maying ()

    Thomas Morley (1557-1602), fut le plus influent des madrigalistes anglais de son époque. Traduction de l’anglais: Voici le mois de mai où les jeunes garçons s’amusent joyeusement, et chacun danse sur l’herbe avec sa légère jeune fille. Le printemps tout vêtu de bonté se moque de la tristesse de l’hiver, et au son des cornemuses, les nymphes dansent sur la terre. Alors, pourquoi refuser à Fie les doux délices de la jeunesse ? Dites, délicates nymphes, devrions nous jouer jusqu’à l’aube ?

    Nyon Nyon ()

    Ne cherchez pas de signification à ce texte, il n’y en a pas! Le jeune compositeur américain Jake Runestad nous a livré ici, en 2005, une pièce où il explore les possibilités de la voix humaine sur des onomatopées en imitant les effets que l’on peut retrouver dans la musique électronique actuelle.

    O Laurindinha ()

    Chant traditionnel portugais.

    O magnum mysterium ()

    Motet à 9 voix a de Morten Lauridsen, compositeur américain de descendance danoise, né en février 1943.

    Quel grand mystère et admirable sacrement, que des animaux aient pu voir, couché dans une crèche, le Seigneur qui vient de naître ! Bienheureuse Vierge, dont les entrailles ont mérité de porter le Christ-Seigneur.

    O Magnum Mysterium ()

    Œuvre à 4 voix que Francis Poulenc a écrite pour la période de la Nativité. On peut s’imaginer en train de marcher dans la neige, dans une ambiance mystique.

    O sacrum convivium ()

    Motet écrit par Pergolèse, le compositeur du fameux Stabat Mater.

    Ocho kandelikas ()

    Chant traditionnel hébraïque en ladino (dialecte des juifs espagnols) pour la fête de Hanouka copper

    Oh when the saints ()
    On Raglan Road ()

    Chanson traditionnelle irlandaise issue d’un poème de Patrick Kavanagh inspiré par la véritable Raglan Road dans le quartier de Ballsbridge à Dublin

    Only in sleep ()

    Chanson sur l’enfance, la nostalgie et les souvenirs des parents du compositeur letton Eriks Esenvalds.

    Otce nach ()

    Notre Père de la liturgie orthodoxe bulgare

    Otchi chornye Очи чёрные ()

    Arrangement pour chœur et violon du célèbre air russe des yeux noirs.

    Ouverture de la flûte enchantée ()

    Adaptation humoristique pour pianistes…

    Pal-so-seong ()

    (2007)

    Panis Angelicus ()

    Oeuvre pour chœur et soliste composée par Franck (1822-1860)

    Peat Fire Flame ()

    Chant traditionnel Irlandais pour voix et harpe.

    Plaisir d’amour ()

    Célèbre nouvelle composée par Jean-Paul Egide Martini en 1784

    Poor Lonesome Cowboy ()

    Chanson du générique du dessin-animé de Lucky Luke

    Prélude léthargique ()

    Pièce tragique pour violon et piano

    Prière irlandaise traditionnelle ()

    Trio féminin

    Prince Ali ()

    Extrait de la bande originale du dessin animé « Aladdin » de Walt Disney

    Prsi prsi ()

    Traditionnel slovaque
    « Il pleut, il pleut »

    Quand la mer rouge apparut ()

    Chanson à boire de la Renaissance, version Choeur Voyageur !

    Que n’est-elle auprès de moi ()

    Chanoine français du 16ème siècle, Pierre Certon a composé plus de 300 chansons dont celle-ci, écrite dans le style nouveau (forme refrain-couplet), qui traite du désespoir du mari trompé.

    Qui sedes ad dexteram patris ()

    Extrait de la Messe en Si mineur de J.S Bach pour alto solo.

    Richte mich Gott ()

    Motet à 8 voix composé à partir du psaume 43.

    Sois mon juge, Dieu, et conduis mon affaire contre ce peuple impie; et délivre-moi des gens faux et méchant. Puisque tu es le Dieu de mes forces,
pourquoi me rejettes-tu ?
 Pourquoi me laisses-tu aller si tristement, lorsque mon ennemi m’oppresse ?


    Envoie ta lumière et ta vérité;
 qu’elles me conduisent à ta montagne sainte
et à ta demeure;
 que j’aille vers l’autel de Dieu, vers le Dieu qui est ma joie et mon bonheur; 
et qu’à toi, Dieu, sur la harpe, 
je rende grâce, mon Dieu.
Pourquoi t’affliges-tu, mon âme,
et es-tu si inquiète en moi ?
 Espère en Dieu ! 
Ainsi je le remercierai encore, 
car il est le salut de ma face, et mon Dieu.

    Riu riu Chiu ()

    Villancicos publié en 1556.
    La tradition des villancicos remonte au XIIIe siècle , bien que ces chants soient à l’origine des chansons profanes chantées pendant les célébrations comme par exemple celle de Noël. Ce n’est que postérieurement que les villancicos commencèrent à être chantés dans les églises et à être associés spécifiquement à la Noël. Les premières chansons que l’on peut appeler ainsi étaient en réalité des danses médiévales avec chant.

    S’nami bog ()

    Chant liturgique orthodoxe russe, fin du XIXème siècle. Traduction du russe : Dieu est avec nous. Entendez, peuples, et soumettez vous car Dieu est avec nous.

    Salade Italienne ()

    Caricature de l’opera seria italien.

    Salut d’Amour ()

    Pièce pour violon et piano, composée par Elgar (1857-1934).

    Salve Regina ()

    Pianiste français, A.Desenclos se lance dans la composition et obtient le grand prix de Rome en1942 et
    le Grand prix de la ville de Paris en 1954.

    Salve Regina ()

    (1889-1963)

    Santo ()

    Chant populaire espagnol de dévotion.

    Scherzo et danse ()

    Trio de flutes. Shalom alechem (Traditionnel) Arrangement de Jean Brisson pour violon, mandoline et piano d’un air de la liturgie hébraïque.

    Scie l’Ave Maria m’était joué ()

    Version angélique de l’Ave Maria de Gounod pour violon et piano.

    Shalom Alechem ()

    Arrangement de Jean Brisson pour violon, mandoline et piano d’un ai de la liturgie hébraïque

    Shenandoah ()

    Chanson traditionnelle américaine arrangée par James Erb

    Si tu veux apprendre les pas à danser ()

    Sleep ()

    D’après un poème de Charles Silvestri :
    « Le soir se tient sous la lune,
    Un fil d’argent sur la sombre dune.
    Avec les yeux fermés et la tête au repos,
    Je sais que le sommeil est pour bientôt… »

    Sonate n°2 pour 2 violons – adagio ()

    Georg Friedrich Haendel (1685-1759) compose 6 sonates. Il est, avec Rameau, Telemann et Vivaldi un des derniers compositeurs importants de l’ère baroque.

    Spiritual of view ()

    Chant d’inspiration ethno-africaine de la fin du XXème siècle sur les paroles (onomatopées) «Va Wé den go cé la ba va yan ga, caso mé io fé li si mé io lé»

    Spring ()

    Chanson composé par l’un de nos anciens choristes à l’occasion des 10 ans du chœur en 2014.
    Poème d’Evelyne Goumaud.

    Stabat Mater ()

    La mise en musique de Pergolèse au 18ème siècle de ce poème sur les douleurs de la Vierge pendant la passion du Christ, est la plus connue.

    The first Nowell ()

    Chant de Noël traditionnel.

    The last Rose of Summer ()

    Chant traditionnel irlandais.

    The little Babe ()

    Extrait de Ceremony of carols pour voix égales de Benjamin Britten (1913-1976) caractérisé par un canon rapproché qui donne un effet d’écho artificiel à la pièce

    The Mitcher ()

    Chant traditionnel irlandais accompagné à la harpe.

    The rose of tralee ()

    Those Sweet, Delightful Lillies ()

    Ce madrigal à cinq voix écrit en 1604 est une lamentation, genre musical anglais typique à cette époque.

    Turot eszik a cigany ()

    Zoltan Kodaly (1835-1921), compositeur hongrois, recueille, comme Bela Bartok, des chants traditionnels hongrois dont celui-ci

    Ubi Caritas ()

    Motet composé sur le thème grégorien Ubi Caritas par Maurice Duruflé (20ème siècle), organiste à Notre Dame de Paris.

    Une fillette de 15 ans ()

    Chant traditionnel béarnais..

    Une grenouille verte ()

    Chanson en forme de conte pour chanteuse, flûtes, violons, chœurs, piano, mandoline, trombone.

    Ung jour Robin ()

    Chanson parisienne de la Renaissance.

    Unicornis Captivatur ()

    (1978)

    Composition à partir de textes de poésie religieuse médiévale :
    La licorne est capturée,
    Chantez Alleluia
    Elle est présentée à la cour royale
    Pour l’agneau mourant;
    Dans le piège des chasseurs;
    Chantez Alleluia,
    Rampant, elle se libéra du poteau;
    Criez Alleluia
    Blessée, elle se guérit d’elle même
    Pour le lion victorieux.
    Grace au venin de vipère.

    Untitled ()

    Musique tourmentée pour 2 violons, 2 flûtes, trombone et piano.

    V’amo di Core ()

    Canon pour trois chœurs sur le thème du désespoir amoureux écrit en 1782.

    Veni Domine ()

    Premier motet de l’opus 39 pour voix de femmes.

    Verano porteno (Été à Buenos Aires) ()

    Tango de Piazzolla arrangé pour choeur par Nestor Zadoff.

    Vira do Minho ()

    Danse traditionnelle portugaise de la région du Minho.

    Vive Henri ()

    Chant écrit en l’honneur de Henri IV.

    Wasn’t that a mighty day ()

    We wish you a merry christmas ()

    Chanson de Noël

    Weep o mine eyes ()

    Lamentation de la Renaissance anglaise composée sur un quatrain anonyme par Jonh Dunstable.

    When Francis dances with me ()

    Quatuor vocal américain style Barber Shop.

    Wie schön leuchtet der Morgenstren ()

    Choral Allemand de Jean-Sébastien Bach.

    Y’Rushalayim shel zahav ()

    Une des plus fameuses chansons populaire de la guerre des 6 jours (Israel), adaptée pour violon et piano.

    Zdiesse Karacho ()
    Zigeunerleben ()

    "La vie des Tziganes", op. 29 n°3, pièce pour chœur, piano et percussions